NEV: Formation de juge fédéral 1er degré

26 Février 2022 – nage en eau vive – formation inter-régionale.

La commission de nage en eau vive des pays normands a fait appel à celle de l’île de France pour organiser une session de formation de juge fédéral 1er degré de compétition de slalom sur le parcours du Val de Reuil situé dans le département de l’Eure sur la rivière du même nom.

Cette session a donc été organisée en commun, logistique d’un côté, pédagogique et technique de l’autre.

Une formation qui a permis d’enseigner et de rappeler les règles propres au slalom, ainsi que la diversité des façons de juger au regard des multiples techniques qu’a un compétiteur lors des franchissements de portes.

Cette dernière était animée par 4 juges fédéraux 2ème degré venus d’ÎDF, deux animant les épreuves théoriques et les deux autres les épreuves techniques et pratique, entrecoupées d’une collation préparée par la commission Normande.

Pas moins de deux zones ont été mises en place avec l’aide de la base de canoé kayak du Val de Rueil, chacune d’entre-elle étant conditionnée par quatre portes de couleurs différentes, Verte dans le sens du courant et rouge en contre-courant, le sens de passage se faisant dans l’ordre numérique croisant.

Trois slalomeurs franciliens et quatre normands se sont donnés rendez-vous et mis à l’eau pour l’évaluation de nos futurs juges. Ces derniers n’ont pas ressenti la froideur de l’eau à cette époque de l’hiver, les 6 degré enregistrés n’ont pas fait reculer nos nageurs « bien au contraire » le soleil, la bonne humeur et le plaisir de se retrouver dans l’eau permet de ne penser qu’à ce pourquoi nous sommes là. Par contre, nos futurs juges ont constaté les multiples variantes et subtilités des jugements lors d’un slalom.

Cette formation s’est faite dans les locaux du club de canoé Kayak du Val de Reuil avec un accueil chaleureux que nous remercions.

Un grand merci également aux 8 stagiaires qui donnent de leurs temps bénévolement pour que nos compétitions puissent se dérouler convenablement dans le respect de nos règles.

Merci aux cadres techniques pour la mise en place de cette formation, ils se reconnaîtront. Sans ces derniers rien ne serait possible.

Merci aux deux commissions régionales de nage en eau vive pour ces formations communes, deux régions lointaines des rivières torrentueuses des Alpes, mais qui possèdent des bassins artificiels de slalom, permettant aux nageurs de s’épanouir dans cette activité qui n’est autre que la NAGE EN EAU VIVE au sein de la FFESSM.

image_pdfCréer un PDFimage_printImprimer la page